Skip to content

La Dépêche : Une entame de saison prometteuse pour les féminines de Cahors FC

L’équipe féminine de Cahors FC a réussi une entame de championnat prometteuse. Après une saison dernière inachevée (en raison de la crise sanitaire tous les championnats ont été stoppés en mars) qui s’est soldée par une relégation en district, la formation féminine cadurcienne a rapidement réenclenché la marche avant.

« La saison dernière nous avons connu une première phase de championnat compliquée avec des soucis d’effectif et alors que nous avions bien débuté la seconde phase (1 victoire et 1 défaite après 2 matchs), avec un effectif qui s’était étoffé, tout s’est arrêté en raison de la crise sanitaire. Et comme ce sont les classements de la première phase qui ont été pris en compte pour déterminer les relégations (les Cadurciennes ont terminé dernières de leur poule en première phase), nous sommes descendus en district. C’est dommage parce que nous avions le niveau pour nous maintenir », explique le coach Jérôme Delbos.

Avec un groupe « d’environ dix-sept joueuses, rajeuni par rapport à la saison dernière et qui s’est étoffé aussi par le retour de joueuses qui avaient arrêté et qui ont repris », poursuit le coach cadurcien, l’équipe féminine de Cahors FC a parfaitement démarré son championnat de district (un championnat que les Cadurciennes ont abordé avec l’ambition « avant tout de retrouver le plaisir de jouer » précise le coach cadurcien). Après quatre matchs et autant de victoires, le groupe occupe en effet la place de coleader de la poule (avec Valroc et Ségala Foot) avec douze points et trente buts marqués en quatre rencontres.

« Je suis satisfait de ce démarrage, ce début de championnat est positif. Les joueuses ont plaisir à se retrouver tant à l’entraînement qu’en match » ajoute le coach cadurcien qui espère surtout que « cette suspension de la compétition ne va pas couper l’élan du groupe à qui j’ai donné des consignes, notamment la pratique du jogging autour de leur domicile, afin qu’il se maintienne en condition durant le confinement. » conclut Jérôme Delbos.

Franck Grisward.

Partager sur facebook
Partager sur twitter