Skip to content

L'Histoire du Club

De 1923 à 1931, l’équipe, avec Cluzel, Bessou, Pitiot, Vidal, obtint de bons résultats. Elle prit pour nom « Aviron », de 1932 à 1938, et, avec Péré, Carrié, longtemps président, les frères Larnaudie, Philippon, Lagane, Bénévent, Bosc, Marmiès, Rigaudie, Vinel, Lagarde, Gramond, Valéry, Bravant, l’équipe acquit une certaine notoriété. L’Aviron prit en 1938 le nom de Stade Cadurcien et, sous ce nom, l’équipe fit parler d’elle pendant plusieurs saisons.

En 1940, le Stade Cadurcien fusionna avec une autre équipe locale : Les « Jeunes Cadourques ». L’équipe avait alors deux gardiens de but de grande classe : Fred Dambach, international B, et Pykadoroff, ancien gardien d’Angers et de l’équipe de l’Ouest. Dans l’effectif, Raab fut certainement le meilleur joueur que l’on ait vu à Cahors. Il porta l’équipe qui accéda, pendant la guerre, aux seizièmes de finale de la Coupe de France avec des joueurs locaux comme Ramon, Gau, Cutillé.

équipe-foot-de-Cahors-en-1954

Le président Henri Vialla avait un rêve, accéder à la Division d’Honneur. Mais son équipe, décimée par les blessures, ne parvint pas à lui faire ce cadeau. En 1949, l’équipe type était composée de Delfour, Bensiabini, Pailler (gardien de but) Cazal, Gau, Cutile (entraineur-joueur), Salien (gardien), les frères Rueda, Garcia, Vaissier, Mazzobel, Le Loch.

En 1953, le Stade Cadurcien devint l’Entente Jeunes Cadourques-Frégate Cadurcienne.
De la glorieuse équipe des années quarante, il ne restait que Vaissier et Salien. Pierrot Delfour et Paillier jouaient à Prayssac, Donatien Le Loch était professionnel à Nîmes. Les dirigeants cadurciens, l’industriel M.Fenelon, les médecins Orliac et Fabre, M.Vinel, directeur de la Sécurité sociale, M. Grave, secrétaire général de la Chambre de Commerce, M. Fabre, le notaire, entretenaient le souvenir des années glorieuses avec l’ambition de reconstruire une équipe capable d’accéder aux premières places et aux divisions supérieures. Avec l’aide du président du Toulouse Football Club, M. Puntis, le ferrailleur milliardaire, ils recrutèrent un professionnel espagnol – Modol – comme entraineur-joueur.

Source : Blog-Notes de Michel Desmoulin

L'Organigramme

Président

GÉLIS Claude

Vice-Président

PREVOST Jérome

Secrétaire

RICHET Luc

Trésorière

BREL Julie

Membres

CAPELLE Gilles
SILENGO Jean-Marc
TOULZA Bernard
ESNAULT Olivier
DELBOSC Jérôme

Le mot du président

Le club de Cahors Football évolue et est rempli d’ambitions. Depuis plusieurs années le club est basé sur des principes qui considèrent l’attente de tout les sportifs amateurs dans un
épanouissement personnel, sur le plan sportif, moral et social.
Le club de Cahors Football à pour objectif avec l’aide de ses partenaires, de participer dans les meilleures conditions à la pratique du football, mais aussi que nous puissions investir sur le matériel et les équipements pédagogiques.

Tout les ans, Cahors Football Club réalise un tournoi national où nous recevons une soixantaine d’équipes qui viennent de toute la France. Cette manifestation est très importante pour le club mais aussi pour l’ensemble des enfants de la catégorie U 12 U 13. Cette manifestation draine 3000 visiteurs sur trois jours. Cela donne l’avantage à Cahors et le département du Lot d’avoir des visiteurs pour les années futures.

Le club se développe. En deux ans, la catégorie féminine est passé d’une dizaine de filles à soixante. Tout nos éducateurs sont diplômés et prennent du plaisir à l’encadrement. Leur ambition augmente d’année en année.
Une rigueur de l’ensemble des bénévoles, permet d’avoir une gestion saine, que ce soit au niveau de la trésorerie, des équipes de jeunes représentant le club, et de la gestion du matériel. Les partenaires sont très important pour la vie du club. » 

Le complexe
Pierre Ilbert